Skis freeride et All Mountain : quelles différences ?

Lorsqu’on veut faire du ski, il est important de sélectionner quel type de skis acheter. En effet, il n’existe pas un unique modèle. Au contraire, les modèles peuvent être très différents. Ils varient selon l’usage que l’on veut en faire. Pourtant, la confusion peut parfois s’opérer, surtout lorsqu’on s’intéresse aux skis All Mountain et Freeride, des modèles pour les amateurs de vitesse et de performance. Ces deux types semblent très proches l’un de l’autre, pourtant, ce ne sont pas les mêmes. Pourtant, beaucoup de personnes ne voient pas l’intérêt de séparer le Freeride du All Mountain. Voyons donc quelles sont les différences majeures entre ces deux types de skis.

Les skis Freeride

Les skis freeride sont des modèles qui permettent de faire du hors piste. Ils peuvent être utilisé sur des pentes assez poudreuses. Ils sont particulièrement adaptés aux personnes avides de sensations, de vitesse et de performances. Les modèles freeride sont larges, au-dessus de 95 millimètres au patin, mais ils sont également très longs puisqu’ils font plus de 180 centimètres de longueur. La spatule de ces skis est souple, progressive et possède un rocker.

La spatule est fait de sorte à ce qu’elle puisse être facilement déformée, ce qui aide les skis à flotter dans la neige plus poudreuse. Par contre, ces skis ne doivent pas être utilisés sur une neige dure car il ne permettent aucune accroche. Ils sont réservés à 100% au hors piste et ne sont donc absolument pas polyvalents.

Les skis All Mountain

Contrairement aux Freeride, les skis All Mountain présentent des caractéristiques plus vastes. Ils peuvent aller de 75 à 95 millimètre de large. La spatule peut facilement rentrer en courbe. Les planches ont du caractère et un rayon plutôt court. Les skis All Mountain ne sont pas uniquement réservé au hors piste. Au contraire, ils sont utilisés 70% du temps en piste, et 30% en hors piste, sauf pour les skis dont le patin est plus large.

A partir de 90 millimètres de large, on peut faire du 50/50 hors piste et piste. Ce sont donc des skis polyvalents. Il permettent de glisser sur une neige poudreuse, mais ils peuvent également accrocher la neige plus dure. Ces skis peuvent donc vous amener partout, mais ils ne peuvent pas remplacer des skis spécialisés pour le hors piste. Ce sont donc des modèles adaptés pour les skieurs qui aiment les sensations mais qui préfèrent rester la majeure partie du temps sur les pistes balisées.

Les différences entre ces deux types de skis

Certes, ces deux types de skis de randonnée permettent de faire du freeride et de dévaler les pentes en hors piste. Cependant, il y a une véritable différence entre ces deux modèles. Tout d’abord, le ski Freeride est beaucoup large et long que le All Mountain. C’est la différence la plus flagrante. Et elle est significative de la différence d’usage de ces skis. Le All Mountain, comme son nom l’indique, est vraiment polyvalent. Il peut être utilisé en toute circonstance, pour le freeride comme pour la piste, en neige fraîche ou en neige damée. Pourtant, même s’il est possible de faire du hors piste, ce ne sont pas des skis adaptés pour le 100% hors piste, contraire au Freeride. Ils sont pour les personnes qui veulent faire du freeride entre deux pistes balisées. Ce qui n’est pas du tout la même utilisation que pour des vrais skis de hors piste.

Le Freeride, au contraire, n’est pas du tout adapté aux pistes de skis, comme vu précédemment. Il n’a aucune adhérence sur la neige dure et damée puisqu’ils sont exclusivement réalisés pour être utilisés sur la neige fraîche. C’est pour cette raison que les skis freeride sont beaucoup plus large que les autres types de modèles. D’ailleurs, le ski hors piste est réservé aux personnes qui présentent des qualités techniques rigoureuses. Tout le monde n’est pas fait pour le freeride.

Les modèles Freeride sont donc réservés aux skieurs confirmés, qui ne veulent faire que du hors piste. Ces skis ne sont pas fait pour la neige dure des pistes balisées. Tandis que les modèles All Mountain sont faits pour les skieurs qui aiment la piste, mais qui aiment aussi s’aventurer sur la neige fraîche et poudreuse de la montagne en hors piste. Ce sont donc deux skis qui se ressemblent, mais qui ne sont pas tout à fait pareils.

A lire également : les différents sports à faire à Samoëns.

canyoning jura Article précédent Conseils pour une première descente en canyoning